Villa gallo-romaine de Lana - Vallois (54)

Titre

Villa gallo-romaine de Lana - Vallois (54)

Description

La villa gallo-romaine de Lana, par son état de conservation, est un site archéologique important dans la région de Lunéville, situé sur le territoire de la commune de Vallois, en bord de la Mortagne, entre Gerbeviller et Moyen. Partiellement fouillée entre 1968 et 1978 par la Société d'Archéologie et d'Histoire Locale de Gerbéviller, elle a livré un espace balnéaire de 600 m2 avec 3 pièces chauffées par le sol (hypocauste), ainsi que plusieurs pièces d'habitation et de service.
Un important mobilier archéologique a pu être mis au jour comptant de nombreux enduits peints avec frises, personnages et motifs floraux, des objets de la vie quotidienne tels que des céramiques, bijoux et outils.
La villa se situe à un endroit stratégique, à proximité de voies de communication romaines, en surplomb de la Mortagne, sur une pente assez forte orientée plein Nord. Sa construction en terrasses est originale dans la région.
Les bois voisins montrent des restes de terrasses de culture et de chemins antiques, et les champs situés dans son axe Nord-Sud laissent entrevoir des traces de bâtiments agricoles et donc une partie agricole (pars rustica) qui pouvait s'étendre sur plusieurs hectares.
Elle était connue sous le nom du "village gaulois". Elle a été occupée du Ier siècle au IVe siècle ap. JC.
La villa et son environnement imédiat ayant été recouverts par la forêt dès son abandon, celle-ci s'est écroulée sur elle-même et a été recourverte de 2 mètres de terre par l'érosion naturel, ce qui a permis de retrouver des murs pouvant mesurer jusqu'à 1,70 m de haut.
Le site a été pillé, peut-être au Moyen-Age, et beaucoup de moëllons, pilettes et carrelages de calcaire sciés et de marbre ont disparu.
La partie exhumée de la villa (600 m2), petite partie de l'ensemble probable initial (1500/2000 m2) comprend le quartier balnéaire, une cave et des pièces d'atelier et d'habitation. L'essentiel de la villa (habitat, communs, ecuries, ateliers, ...) est toujours sous terre.

Articles de collection

Emboîture de canalisation en bois, quartier balnéaire de la Villa de Lana. Vallois (54).
Ces emboîtures de canalisation, par leur lieu de découverte à l'angle Sud-Ouest du quartier balnéaire de la villa de Lana, juste au dessus du caldarium devait permettre l'alimentation en eau de la baignoire chaude des thermes.

Fibule en bronze émaillée circulaire. Ier-IIe siècle ap JC. Villa de Lana. Vallois (54)
Fibule découverte dans la cave de la villa de Lana. Sa situation proviendrait de l'effondrement d'une pièce d'habitation qui était au-dessus de la cave. Elle a été trouvée associée à d'autres objets de la vie quotidienne dont une assiette en bronze…

Cols de vases à parfum en verre. Villa gallo-romaine de Lana (1er-2e s.). Vallois (54)
Cols d'aryballes. Ces récipients en verre coloré contenaient de l'huile parfumée destinée aux soins du corps. Les aryballes sont d'origine grèque (vers -700) et souvent en terre cuite à cette époque.
Les deux premières photos sont des cols…

Pièce chaude  en premier plan (caldarium) et pièce tiède en second plan (tépidarium) chauffées par le sol (hypocauste) des thermes de la villa de Lana
La chaleur provenait du praefurnium qui était situé sous l'arc de décharge à gauche dans lequel on faisait du feu dont la chaleur se diffusait sous le sol surélevé sur des pilettes de terre cuite. La chaleur se diffusait sous les ouvertures…
Voir tous les 36 articles